managers communication interne

Communication interne

Pourquoi est-il important d’impliquer les managers dans la communication interne ?

Communiquer, motiver, créer du lien entre les collaborateurs. Voilà 3 facettes qui ressortent souvent pour décrire le rôle du manager en entreprise. Ca ne vous rappelle rien ?


👉 Découvrez 10 idées pour impliquer les managers ci-dessous 👈

New call-to-action


Oui, la communication interne et la communication managériale sont deux cousines germaines. Elles se rejoignent ou même se complètent sur de nombreux aspects. 

Les managers ont un rôle important à jouer. En les impliquant, non seulement vous renforcez votre dynamique de communication interne mais vous leur offrez aussi un levier supplémentaire pour manager leurs équipes.

#1 – Un peu d’histoire

Le métier de manager a évolué au fil du temps. Ou plutôt il s’est étoffé. 

Avant, le management consistait essentiellement à organiser le travail, à distribuer les tâches et à s’assurer que les collaborateurs les réalisent correctement.

Mais le rapport au travail a changé. Les collaborateurs sont désormais en quête de sens. Ils veulent être impliqués dans les grandes orientations, les projets transverses. Il ne se contentent plus d’un simple rôle d’exécutant.

Pour le manager, il ne suffit plus de répercuter en cascade les ordres de la direction aux collaborateurs. Il doit aussi prendre en compte les aspirations des salariés et trouver le juste équilibre entre les objectifs à atteindre et le bien-être au travail des collaborateurs.

Justement, la communication interne peut l’aider à trouver cet équilibre… à condition de gommer quelques mauvaises habitudes.

#2 – Les mauvaises habitudes des managers à changer

Les managers communiquent au sein de leur équipe mais pas vers l’extérieur

L’une des mauvaises habitudes des managers consiste à communiquer en vase clos. Ils organisent le travail et facilitent la communication au sein du service. De ce point de vue, ils sont dans leur rôle.

Mais leur communication se limite à l’intérieur de l’équipe. Rien ne filtre vers l’extérieur, vers l’entreprise. La communication externe au service n’est pas assez développée.

Pourquoi ?

Pour des raisons historiques. Ils sont encore dans une conception traditionnelle du rôle de manager. Ils ne tiennent pas compte des aspirations de collaborateurs plus jeunes à donner du sens à leur travail.

La Direction ne montre pas toujours l’exemple

Impliquer les managers dans la communication interne de l’entreprise, c’est bien beau… mais comment les inciter à jouer le jeu si la Direction ne s’empare pas du sujet ?

Quand les dirigeants s’impliquent, portent le projet et publient régulièrement, les managers sont plus enclins à participer à leur tour.

Les managers ont peu d’objectifs liés à la communication interne

Si les managers s’impliquent faiblement dans la communication interne, c’est aussi parce qu’on les évalue rarement sur ce sujet

“Seulement 46% des managers ont des objectifs liés à leurs pratiques en matière de communication et 51% de managers sont évalués sur leur rôle de communicant.”

Etude Afci sur la communication managériale 2013

Si elle veut faire en sorte que les managers jouent leur rôle dans la communication interne, l’entreprise doit s’en donner les moyens. La direction doit évangéliser les managers sur les avantages de la démarche. Rien de pire que les figures imposées avec un manager qui commence une réunion par “on m’a demandé de vous dire…”.

#3 – L’importance de la communication managériale

Les managers ne comprennent pas l’importance de la communication interne

Si les managers ne font pas de la communication interne une priorité, c’est souvent parce qu’ils n’ont pas en tête tous ses avantages.

Pourtant, une communication interne vertueuse facilite en retour le rôle des managers :

  • les collaborateurs sont plus motivés et impliqués
  • le turnover diminue
  • la qualité de vie au travail s’améliore
  • la marque employeur rayonne et l’entreprise recrute de meilleurs profils
  • les équipes sont plus productives

Pas mal quand on est manager, non ?

La communication interne est un levier du management

La communication interne contribue à valoriser le travail des collaborateurs et à donner du sens à leurs missions au sein de l’entreprise. 

Il est évident que si vous demandez chaque matin à Bertrand de mettre sous vide des tranches de jambon, sans rien ajouter, ce n’est pas forcément valorisant. 

Si, maintenant, chaque semaine, vous communiquez en interne sur la hausse des ventes du rayon charcuterie et, en particulier,  sur les ventes de produits sous vide, Bertrand aura une meilleure compréhension de son rôle et de la finalité de son travail. 
Il aura plus envie de s’investir, de partager ses idées. Le management devient ainsi plus participatif pour fédérer l’ensemble des équipes autour d’objectifs communs.

#4 – C’est quoi une bonne communication managériale ?

On répète souvent que la communication est essentielle chez un manager. Mais, concrètement, à quels objectifs la communication managériale répond-elle ?

  • Informer les collaborateurs, échanger et dialoguer avec son équipe

  • Maintenir le lien entre les différentes strates de l’entreprise (collaborateurs, direction, autres services)

  • Partager des informations entre les différents services de l’entreprise

  • Relayer, partager la culture, les valeurs, la stratégie de l’entreprise

  • Définir clairement et précisément les tâches de chaque collaborateur pour une efficacité accrue

  • Réussir les transformations en donnant du sens aux missions et aux tâches confiées, par exemple dans le cadre de la digitalisation d’un service

  • Ramener l’humain au coeur de l’entreprise

  • Instaurer un climat de confiance et une bonne cohésion d’équipe

  • Motiver efficacement, inspirer, impliquer, encourager, féliciter

A travers cette liste, non exhaustive, il apparaît que la communication managériale agit à 3 niveaux :

  • du manager aux collaborateurs (communication descendante)

  • du manager vers la Direction (communication ascendante)

  • entre les managers des différents services (communication transversale)

Dans les 3 cas, la communication interne peut aussi être un vecteur de la communication managériale.

#5 – Aujourd’hui, c’est quoi un bon manager ?

Le manager à l’ancienne, qui organise et supervise le travail des équipes, a fait place à un manager moderne, avec un rapport plus empathique avec ses équipes.

Le manager ne se contente plus de dire ce qu’il faut faire et comment. Chaque collaborateur attend aussi de lui qu’il puisse aussi expliquer le pourquoi d’une mission, d’une démarche ou d’une décision.

Dans cette nouvelle ère du manager communicant, le profil du manager a ainsi évolué vers un nouveau socle de compétences :

  • écoute active : il doit chercher à comprendre les ressorts et les aspirations de ses collaborateurs pour donner du sens à leur travail

  • intelligence émotionnelle et empathie : cette finesse est nécessaire pour anticiper ou régler les situations difficiles

  • charisme : il doit donner aux collaborateurs de le suivre

  • capacité à fédérer par sa propre implication : les collaborateurs font plus confiance aux actes qu’aux paroles, il doit prouver sa légitimité

Vous êtes manager. Vous êtes convaincu des bienfaits de la communication interne ? Et si vous vous lanciez ? Nous vous avons concocté un guide aux petits oignons pour vous aider à créer vos premières publications.

New call-to-action