Communication interne

[Témoignage] Pourquoi investir dans un outil comme Steeple a changé la vie de l’entreprise ETYO ?

Nous avons donné la parole à Jeanne Lavolé, Responsable communication chez Etyo. Elle nous raconte l’arrivée de Steeple dans l’entreprise depuis juin 2020, comment l’outil a été mis en place, et nous livre en quoi l’outil a changé la vie de l’entreprise et le quotidien des collaborateurs.

Jeanne Lavolé - Responsable communication chez Etyo

Jeanne Lavolé

Responsable communication chez Etyo


👉 Découvrez le témoignage complet en cliquant ici ! 👈


#1 – Avant la mise en place de Steeple

Nous souhaitions un outil intuitif pour favoriser le partage de contenu, dynamiser les échanges et qui donne envie à l’ensemble des collaborateurs de partager des informations.


Avant Steeple, le groupe Etyo utilisait 3 canaux de communication interne :

  • Un Whatsapp d’équipe qui était plutôt officieux avec les news brèves, les photos de chantiers, etc…
  • Un ERP (Enterprise Resource Planning), un logiciel de gestion avec un mur de parole où les collaborateurs partagaient les informations officielles comme par exemple les arrivées et départs, les informations RH et liées au fonctionnement de l’entreprise, mais l’outil était limité à du texte et ce n’était pas possible de générer des images et vidéos.
  • Les mails, mais les personnes n’osaient pas forcément répondre, et ça n’était pas collaboratif et idéal pour partager des vidéos ou des sondages. Il y avait une forte circulation de mails, c’était le cas notamment le lundi avec de nombreux mails envoyés à l’ensemble des collaborateurs et l’information se noyait.


Jeanne Lavolé poursuit, en évoquant la décision de changer d’ERP, et le nouvel outil choisi ne proposait plus ce mur de parole. Ils ont donc cherché un nouvel outil pour discuter entre eux, pour faire des annonces officielles. En effet, ils étaient trop nombreux pour retrouver les informations sur Whatsapp ou dans les mails.

Dès que Jeanne Lavolé a pris connaissance de Steeple, elle s’est tout de suite dit que le concept était très intéressant, surtout concernant l’écran tactile au départ, mais finalement les versions mobiles et web sont aussi un gros plus pour Etyo, car la majorité des salariés sont souvent en déplacement chez des clients ou sur des chantiers.

#2 – La mise en place de Steeple

Jeanne Lavolé nous raconte que les collaborateurs ont très bien accueilli l’outil. De plus, Steeple a été présenté par mail aux salariés un mois avant son arrivée dans l’entreprise, ainsi que la plaquette commerciale avec tous les avantages que l’outil pouvait leur apporter au quotidien. La Responsable communication ajoute : “Nous leur avons expliqué la nécessité d’avoir une communication qui était transversale.”

L’écran tactile a été installé dans le hall. C’est tombé à pic avec le fait qu’ils avaient des nouveaux bureaux.

Nous avons lancé le compte à rebours* avant le lancement, c’est très sympa pour lancer officiellement l’outil dans l’entreprise

Jeanne Lavolé


*Le compte à rebours sert par exemple à l’événement de lancement. Il s’affiche sur l’écran et annonce de façon originale l’arrivée de l’outil dans l’entreprise.


Le jour J, un petit-déjeuner a été organisé avec l’ensemble des salariés  de Paris, Lille et Lyon ainsi que quelques personnes en visio. Un discours et une démo ont pu être réalisés.

Ensuite, des publications sous forme de tutoriels ont été envoyées aux personnes inscrites sur Steeple. “Je trouve l’idée super et c’est très pratique pour démarrer sur l’outil. Grâce à ce dispositif, aucun collaborateur n’était perdu” confirme Jeanne Lavolé.

Des rappels ont été ensuite faits lors des points d’équipes en expliquant aux personnes que c’était désormais Steeple qu’il fallait utiliser comme outil principal et qu’il fallait limiter les envois de mails. La transition s’est donc faite rapidement !



Envie d’en savoir plus sur l’arrivée de Steeple dans l’entreprise, connaître les chiffres clés et les publications qui fonctionnent ? Découvrez ci-dessous le témoignage complet de Jeanne Lavolé.

CTA-blog-cas-client-Etyo