Management

Comment créer une culture d’entreprise forte ?

La culture d’entreprise est le socle identitaire qui rassemble les collaborateurs. Elle est primordiale pour fédérer ses équipes, se différencier de ses concurrents, améliorer ses recrutements

Alors, que diriez-vous à propos de la vôtre ? Est-elle solide ? Devez-vous encore muscler votre jeu ? 

Dans cet article, on vous explique comment créer une culture d’entreprise forte. Un tuyau : la communication interne vous sera d’une aide précieuse !

Pourquoi et comment définir sa culture d’entreprise ?

L’importance de la culture d’entreprise

Avant de découvrir comment créer une culture d’entreprise forte, démarrons par une belle définition :

“La culture d’entreprise est un ensemble de croyances, de valeurs, d’attitudes et de comportements partagés par tous les collaborateurs d’une entreprise et qui reflètent son identité.”

Alors, pourquoi c’est si important la culture d’entreprise ?

Pour 4 raisons :

  1. La culture d’entreprise permet de se différencier de ses concurrents

Il ne vous viendrait pas à l’idée de confondre des supporters du PSG et de l’OM ? Eh bien, c’est pareil pour Vinci et Colas. Si vous dites à leurs salariés que vous ne faites pas la différence, vous risquez d’avoir des problèmes.

  1. La culture d’entreprise rassemble les collaborateurs

La culture d’entreprise contribue à créer un sentiment d’appartenance. Elle est un vecteur de lien entre les collaborateurs. Elle agit comme un ciment pour apporter de la cohésion au sein des équipes. Des valeurs partagées contribuent aussi à la motivation et à la rétention des salariés

  1. Une culture d’entreprise forte est un atout en termes de recrutement

Les entreprises s’appuient sur cette culture pour faire rayonner leur marque employeur. Les candidats seront plus enclins à rejoindre une entreprise dont ils partagent les valeurs.

  1. La culture d’entreprise renforce l’acquisition et la fidélisation client

Les clients ne voient pas toujours de grandes différences entre les produits ou services de deux entreprises concurrentes. Dans ce cas, ils feront leur choix sur la base des valeurs qu’ils associent à une marque.

Comment définir sa culture d’entreprise ?

Une culture d’entreprise forte est un avantage concurrentiel. Pourtant, certaines entreprises ne mènent pas d’actions spécifiques pour forger leur culture. Elles se contentent de constater l’existence d’un certain nombre de références partagées plus ou moins consciemment. 

Or, nous pensons que la culture d’entreprise se construit de façon volontariste. Dans ce cas, comment la définir ?

Souvent, la culture d’entreprise s’appuie sur des mythes fondateurs ou sur la personnalité et la vision des dirigeants. Par exemple, on associe spontanément Apple à Steve Jobs et E. Leclerc à Michel-Edouard Leclerc. 

Cependant, le dirigeant est moteur dans la définition de la culture d’entreprise surtout quand il incarne l’intelligence collective. Il convient donc de faire émerger les valeurs partagées.

Pour cela, il est utile de solliciter l’avis des collaborateurs. Par exemple, vous pouvez lancer des sondages sur l’outil de communication interne pour demander aux salariés ce qui, selon eux, fait la force de l’entreprise ou ce qui les rend fiers :

Réponse A : le focus sur l’expérience client

Réponse B : l’engagement de l’entreprise pour l’insertion des travailleurs handicapés 

Réponse C : l’investissement dans la formation des collaborateurs

Réponse D : le sauté de veau de la cantine

Une fois le socle de valeurs défini, la culture d’entreprise n’est pas juste une phrase sur un site web ou sur un document officiel. Au quotidien, elle transparaît dans de nombreux aspects de la vie de l’entreprise :

  • les rituels : intégration d’un nouveau collaborateur, anniversaire, pots de départ à la retraite, etc.
  • les couleurs : locaux, vêtements, charte visuelle, etc.
  • les relations avec les clients
  • le langage utilisé : oui, “Frites, Coca”, c’est dans la culture d’entreprise de McDonald’s !

Comment véhiculer la culture d’entreprise auprès des salariés grâce à la communication interne ?

L’outil de communication interne

Chaque entreprise communique en interne avec ses salariés. Certaines le font par email, d’autres via le tableau en liège de la salle de pause. La façon dont vous le faites reflète votre culture d’entreprise. Une communication interne peu visible ou discriminante pour certaines catégories de salariés témoigne d’une culture d’entreprise défaillante. 

En utilisant un outil de communication interne, vous pouvez impliquer tous les collaborateurs et remettre la communication interne à la portée de chacun. 

Nos conseils :

  • “Habillez” votre outil de communication aux couleurs de l’entreprise (par exemple, en rouge et noir comme Stendhal, Jeanne Mas ou le Stade Rennais)
  • Choisissez un outil qui inclut tous les collaborateurs, même les moins connectés
  • Faites participer les collaborateurs en intégrant des catégories qui les intéressent (vie de l’entreprise, pronostics sportifs…)
  • Co-créez l’outil avec eux grâce à des sondages ou en les incitant à partager leurs publications

Le lieu de travail

Le bien-être au travail est un élément important de la culture d’entreprise. En effet, vous aurez plus de chances de créer une culture d’entreprise forte si vos salariés se sentent respectés, entendus et valorisés. 

Le lieu contribue aussi à la qualité de vie au travail. Du choix des couleurs à l’agencement des bureaux, en passant par la salle de pause, vos locaux sont représentatifs de la culture d’entreprise

Quelques conseils :

L’esprit d’équipe

La construction d’un esprit d’équipe participe à renforcer la culture d’entreprise. Cela passe par des activités communes, dans le cadre professionnel ou dans une optique de détente.

Quelques pistes :

  • Programmez un séminaire d’entreprise à la rentrée en septembre pour réfléchir collectivement aux enjeux de l’entreprise… mais aussi pour faire se rencontrer les équipes si vous travaillez en multisite !
  • Organisez régulièrement un apéro partagé (avec modération), une soirée bowling, une matinée “tricot”, un match de quidditch (pensez à demander aux collaborateurs les activités qui les intéressent).

Le recrutement

La gestion des ressources humaines est représentative de la culture d’entreprise. Le développement d’une marque employeur forte augmente les chances d’attirer les meilleurs profils de candidats vers votre entreprise. Le processus de recrutement en lui-même doit aussi permettre de se différencier. 

Alors, que faire ?

  • Partagez des moments de votre vie d’entreprise sur les médias sociaux.
  • Organisez des Journées Portes Ouvertes pour faire découvrir votre entreprise autrement.
  • Adoptez un ton et une voix spécifiques à votre entreprise dans la formulation de vos offres d’emploi.
  • Faites de l’entretien de recrutement un moment de promotion de votre culture d’entreprise (et pas seulement un processus de sélection)

Au-delà du recrutement, l’intégration des salariés ainsi que le programme de développement des compétences conditionnent l’adhésion à la culture d’entreprise. Un salarié qui peut profiter d’offres de formation pour évoluer en interne sera plus enclin à porter haut et fort les valeurs de son entreprise.

Les managers

Le management joue un rôle-clé dans la communication interne et la culture d’entreprise. Le style de management influence l’adhésion des salariés. Un management directif ou autoritaire peut engendrer une expérience négative et une réaction de rejet. À l’inverse, un management vertueux contribue à une culture d’entreprise positive.

Nos conseils :

  • Incitez les managers à passer régulièrement une journée sur le terrain pour qu’ils restent ancrés dans le réel.
  • Utilisez les entretiens comme un moment d’échange où le salarié peut s’exprimer librement.
  • Encouragez les remontées d’information des salariés en pratiquant l’écoute active ou par le biais d’un outil de communication interne.

Communiquez, expliquez la stratégie, évangélisez en interne en privilégiant la transparence et l’échange.

Les collaborateurs

On ne peut pas créer une culture d’entreprise forte sans les collaborateurs ou contre les collaborateurs. La culture d’entreprise n’existe que si elle est portée collectivement. On ne peut ni la décréter ni l’imposer d’en haut. 

Pour que la culture d’entreprise se développe, il faut impliquer ses salariés, leur donner un rôle moteur. De ce point de vue, les outils de communication interne sont essentiels, car ils offrent à chacun la possibilité de prendre la parole et de donner son avis. Ils favorisent la concertation et l’innovation participative.

Nos astuces :

  • Impliquez les collaborateurs : invitez-les à exprimer leur avis sur les aspects de la vie de l’entreprise qui les concernent directement (modification des horaires, aménagement de la salle de pause, menus de la cantine, manches courtes ou manches longues pour les polos corporate ?…)
  • Incluez tout le monde : sollicitez les collaborateurs qui ne sont pas spontanément des meneurs. Leur avis compte aussi.

Faire rayonner la culture de l’entreprise vers l’extérieur

Pour paraphraser un célèbre slogan publicitaire, la culture d’entreprise, c’est “être actif à l’intérieur, mais ça se voit à l’extérieur”.

Les actions menées en interne pour rassembler les collaborateurs autour de valeurs communes peuvent aussi nourrir la communication externe de l’entreprise. Comme les salariés, les clients sont en quête de sens. Ils se soucient de la culture de l’entreprise, par exemple de sa responsabilité sociétale ou de ses engagements en faveur de l’environnement. Une entreprise qui porte des valeurs fortes sera mieux armée pour acquérir et fidéliser ses clients.

Nos conseils :

  • Partagez les valeurs de l’entreprise sur le site web et les réseaux sociaux de l’entreprise.
  • Incitez les collaborateurs à partager les offres spéciales, les offres d’emploi et les informations importantes de l’entreprise auprès de leurs contacts.
  • Portez haut vos couleurs et vos sourires sur les salons professionnels.

Créer une culture d’entreprise forte : le mot de la fin

Créer une culture d’entreprise forte permet de fédérer les collaborateurs autour de valeurs communes. Elle sera d’autant mieux comprise et partagée si les salariés sont impliqués dans sa définition. L’adoption d’un outil de communication interne contribue à faire émerger la culture d’entreprise en développant une culture de l’écoute et de la bienveillance. L’outil est aussi utile pour véhiculer la culture d’entreprise au quotidien.  


Pour vous aider à transmettre votre culture d’entreprise dans votre communication interne, découvrez notre guide : 25 idées pour animer sa communication interne !

New call-to-action