implication-salariés-secteur-transport

Communication interne

Comment impliquer tous vos collaborateurs dans le secteur du transport ?

Le secteur du transport est essentiel à la vie économique et sociale du pays, comme l’ont montré les périodes de confinement. 

C’est aussi un secteur très concurrentiel. Les entreprises sont non seulement en compétition pour acquérir ou fidéliser des clients, mais la fidélisation des collaborateurs est également un enjeu de taille dans un secteur où le turnover est élevé. 

Enfin, c’est un secteur très réglementé en Europe. Les entreprises doivent respecter les réglementations en vigueur, notamment sur les durées et les conditions de travail.

La création de liens entre l’entreprise et les collaborateurs est rendue difficile par les conditions de travail du personnel roulant. Les conducteurs sont éloignés géographiquement du siège ou des agences des entreprises. Ils effectuent leurs missions presque exclusivement à l’extérieur des locaux de l’entreprise, ce qui présente plusieurs risques en matière de Ressources Humaines et de communication interne :

  • une culture d’entreprise fragilisée
  • un problème de circulation de l’information
  • des difficultés à fidéliser les collaborateurs

Alors que les salariés roulants choisissent généralement ce métier par passion, le manque de valorisation et l’isolement peuvent leur peser et les inciter à démissionner. Ces abandons fragilisent également l’entreprise.

Dans ce contexte, quelles solutions les entreprises de transport peuvent-elles mettre en place pour créer du lien avec leurs collaborateurs et les fidéliser ? 🚀

#1 – Qui sont les salariés du secteur du transport ?

Le personnel roulant

Le personnel roulant est responsable du chargement, du transport et du déchargement des marchandises. Il est le garant de la productivité et de l’image de l’entreprise. La réputation et le développement d’une entreprise de transport dépendent en effet de la capacité de ses livreurs à exécuter leurs tâches dans les délais prévus.

il faut distinguer 3 grandes catégories de salariés roulants :

  • les conducteurs “zone longue”, qui sont affectés à des services les obligeant à prendre au moins six repos journaliers par mois hors de leur domicile
  • les conducteurs “zone courte”
  • les conducteurs de nuit

Les conditions de travail du personnel roulant sont exceptionnelles. Ils sont souvent seuls sur la route toute la semaine, éloignés de leur famille et de leurs collègues. Ils le sont tout autant de la vie de l’entreprise. Certains d’entre eux ne rentrent que rarement au siège social.

La crise de la Covid-19 a encore modifié le quotidien des conducteurs. La fermeture de nombreux commerces lors des confinements a bénéficié au commerce en ligne. L’approvisionnement des marchandises est devenu essentiel à la continuité de la vie économique. Les besoins en livraison se sont donc intensifiés. 

Pour répondre à cette demande, le ministère de la Transition écologique, chargé des Transports, a publié, le 19 mars 2020, un arrêté pour autoriser l’augmentation du nombre d’heures de conduite. Il a levé l’interdiction de circuler le dimanche et porté la durée journalière maximale à 12 heures (au lieu de 10).

La crise sanitaire a également privé les conducteurs de moments de partage et de convivialité. Les restaurants routiers étaient uniquement autorisés à servir des repas à emporter pendant plusieurs mois. Les livreurs ont donc été contraints de prendre leurs repas en cabine.

Les collaborateurs sédentaires

Outre les salariés roulants, les entreprises de transport emploient du personnel sédentaire qui répond à des besoins variés :

  • manutention
  • maintenance, mécanique
  • administration, logistique (gestion des plannings, etc.)
  • services transverses (ventes, comptabilité, etc.)

Une partie de ces collaborateurs télétravaillent depuis la crise de la Covid-19. D’autres (mécaniciens, manutentionnaires, etc.) ont continué à travailler sur site pour participer au maintien de l’activité.

La crise sanitaire a créé de la distance entre les différentes catégories de salariés. C’est d’autant plus le cas que, dans le secteur du transport, les collaborateurs sédentaires sont éloignés des collaborateurs itinérants. Ils ne travaillent pas sur la même zone géographique.

La soudaineté de la crise et l’annonce des premières mesures de confinement ont surpris les entreprises de transport. Elles n’étaient pas préparées à cette situation et ne disposaient pas forcément d’outils pour communiquer et rassembler les collaborateurs. Le fossé s’est donc creusé entre les différents métiers mais aussi, plus largement, entre les salariés et leur entreprise.

#2 – Quels sont les bénéfices de la communication interne dans le secteur du transport ?

Plus encore que dans d’autres secteurs, la communication interne est importante pour maintenir le lien entre tous les collaborateurs des entreprises de transport.

La distance géographique peut sembler un obstacle à la constitution d’un sentiment d’appartenance. La crise sanitaire a parfois contribué à accentuer le sentiment d’isolement des salariés roulants. C’est justement dans ces conditions difficiles que le partage d’une culture d’entreprise commune s’avère nécessaire.

Le besoin en communication interne est d’autant plus fort que les entreprises de transport connaissent un taux de turnover élevé. Or, le départ de certains salariés ou l’absentéisme nuisent à la productivité de l’entreprise, à son image de marque et finalement à ses performances financières.

Pour endiguer ce turnover, les entreprises de transport peuvent miser sur la communication interne pour améliorer le bien-être au travail des salariés. Par exemple, l’adoption d’une solution de communication interne facilement accessible en mobilité contribue à réduire le sentiment de solitude des personnels roulants. De la même manière, elle facilite la communication et le maintien du lien entre les collaborateurs sur site et ceux en télétravail.

La communication interne véhicule la vision, les valeurs et les objectifs de l’entreprise. A travers elle, les collaborateurs se sentent investis d’une mission collective. Ce sentiment renforce leur motivation et leur implication au travail. Elle constitue donc un levier de productivité et de performance.

Enfin, les actions de communication interne créent du lien, de la bonne humeur, un sentiment d’appartenance plus fort. Elles contribuent à ce que les collaborateurs se sentent bien, valorisés et reconnus dans leur travail. Ils seront donc plus enclins à rester fidèles à leur entreprise. Pour l’entreprise, c’est un gage de maintien de l’activité et aussi un moyen de s’épargner des coûts de recrutement élevés.

_________________________________________________

👉Découvrez quel est le coût d’une mauvaise communication interne en cliquant ici👈
_________________________________________________

#3 – Comment animer la communication interne dans une entreprise de transport  ?

Qui s’occupe de la communication interne dans le transport ?

La communication interne est l’affaire de tous dans une entreprise. Néanmoins, trois acteurs jouent un rôle moteur dans la mise en place de la stratégie :

Le service communication

Le service communication est souvent à l’initiative de la stratégie de communication interne. Il joue un rôle central dans la mise en place du comité éditorial qui réunit des représentants de la direction et des différents services de l’entreprise.

Les personnes en charge de la communication pilotent les actions de communication interne. Elles communiquent auprès des managers et des collaborateurs sur les avantages à utiliser un outil dédié et sur les bonnes pratiques. 

Elles prennent également en charge une partie des publications. Par exemple, dans une entreprise de transport, elles peuvent partager au personnel roulant des conseils et bons plans pour trouver des restaurants routiers, des informations pratiques sur les nouvelles méthodes de chargement/déchargement. Elles peuvent aussi mettre en avant les collaborateurs à travers des portraits métiers, des messages de remerciement, etc…


Le service Ressources Humaines

Le service RH a également un rôle important dans la communication interne. A travers ses actions, il contribue à informer et fidéliser l’ensemble des collaborateurs

Par exemple, il peut communiquer sur les bonnes pratiques en matière de sécurité mais aussi sur des opportunités de formation. Dans le contexte de la crise, c’est aussi lui qui partage les informations sur les consignes sanitaires, sur les évolutions de temps de travail des salariés roulants.

Par ailleurs, pour favoriser l’intégration des collaborateurs, il communique sur la présentation des nouveaux arrivants.

Le dirigeant

Le dirigeant communique sur la vision de l’entreprise, son historique, ses valeurs pour renforcer la culture d’entreprise. Dans le secteur du transport, les entreprises sont souvent le fruit d’une histoire familiale. A l’origine, les dirigeants avaient coutume d’adopter une approche de proximité, voire paternaliste, avec les collaborateurs. Aujourd’hui, la dimension nouvelle des très grandes entreprises du secteur suscite un éloignement entre les dirigeants et leurs collaborateurs. La communication interne permet ainsi de recréer, avec d’autres moyens, cette proximité.

Le dirigeant prend aussi la parole sur les résultats et les objectifs de l’entreprise. C’est lui qui montre le cap aux collaborateurs et leur insuffle la motivation.

Quelles solutions pour animer la communication interne ?

Différents types de solutions peuvent exister pour soutenir la communication interne d’une entreprise : le tableau d’affichage papier, le réseau social d’entreprise, l’affichage dynamique…

Dans le secteur du transport, la principale problématique vient de la distance géographique entre les collaborateurs. Les salariés roulants “zone longue” sont rarement présents au siège de l’entreprise. Ils n’ont pas accès au tableau d’affichage traditionnel ou à toute autre solution physique de communication interne. En revanche, ils sont équipés d’un smartphone lorsqu’ils sont en déplacement.

Les mécaniciens et les manutentionnaires ne disposent pas nécessairement d’un smartphone ou d’une adresse email professionnelle. Les salariés de bureau, quant à eux, ont un ordinateur à disposition. 

L’enjeu, pour les entreprises de transport, consiste à disposer d’une solution de communication interne qui ne discrimine aucune catégorie de salariés. L’outil doit inclure tous les collaborateurs et permettre de créer du lien, notamment avec le personnel roulant.

#4 – Steeple au service du transport

Steeple est une solution phygitale de communication interne. Cela signifie qu’elle se décline à la fois sous la forme de supports :

  • physiques : grâce à des tableaux d’affichages digitaux que l’entreprise peut disposer dans les salles de pause
  • digitaux : la solution est accessible sur ordinateur ou sur smartphone via une application dédiée

La solution est non discriminante. Elle répond aussi bien aux besoins du personnel roulant qu’aux usages des collaborateurs sédentaires.

Pourquoi Steeple est l’outil idéal pour le transport ?

Steeple présente plusieurs avantages pour optimiser la communication interne des entreprises de transport :

  • L’outil favorise la création de liens entre les collaborateurs, notamment le personnel roulant. Les salariés roulants restent informés de ce qui se passe dans l’entreprise. Même lorsqu’ils demeurent éloignés du siège, Steeple permet de maintenir le contact et de les garder impliqués dans la vie d’équipe. Lorsque les conditions sont difficiles, l’outil leur procure un soutien moral. Ils ressentent ainsi beaucoup moins l’isolement. Même à distance, ils peuvent rester acteurs en publiant des messages ou en interagissant avec les publications.
  • La solution permet d’entretenir la passion du métier de transporteur. En effet, le métier est difficile. Mais, à travers les publications, on peut aussi mettre en avant ses bons côtés : l’utilité sociale et économique des conducteurs mais aussi le rapport particulier qu’ils entretiennent avec leur métier et leur véhicule. Cela passe par exemple par des portraits de conducteurs qui les mettent en valeur auprès de l’ensemble des collaborateurs.
  • Les collaborateurs auront plus tendance à rester dans l’entreprise s’ils se sentent reconnus. Leur mise en avant via l’outil Steeple, ajoutée à la possibilité de participer davantage à la vie de l’entreprise, contribuent à fidéliser les collaborateurs. L’enjeu économique est de taille quand on connaît la difficulté du métier et la concurrence à laquelle se livrent les entreprises de transport pour attirer et fidéliser les meilleurs profils.
  • Steeple contribue aussi à l’amélioration de la marque employeur. L’outil offre la possibilité de mettre en place des programmes de cooptation dans une optique de recrutement. Et, puisqu’il rend les conditions de travail plus agréables, il constitue également un argument pour convaincre un candidat qui hésiterait entre deux propositions.

Un outil au service des différents métiers du transport

L’une des forces de Steeple, c’est que la solution répond aux besoins des différents métiers des entreprises du transport.

L’écran tactile est par exemple utile aux salariés roulants lorsqu’ils viennent chercher leurs ordres de transport au dépôt. Il s’adresse aussi aux catégories de salariés sédentaires les moins digitalisées.

Les salariés roulants peuvent également utiliser l’application sur smartphone et, en particulier, la messagerie instantanée, s’ils ont besoin d’une information rapide sur leur trajet.

Le personnel sédentaire utilisera plutôt Steeple sur ordinateur. La messagerie instantanée constitue par ailleurs un excellent moyen de contacter facilement un conducteur.

#5 – Les missions de Steeple pour le secteur du transport

Mission #1 : Valoriser les collaborateurs du transport

La valorisation des collaborateurs est un élément important pour encourager leur sentiment d’appartenance et les fidéliser dans l’entreprise. C’est un moyen de faire connaître en interne les salariés roulants qui, pour certains, passent très peu de temps au siège. A l’inverse, cela offre également aux salariés roulants la possibilité de connaître les nouveaux arrivants.

Sur Steeple, plusieurs types de publications répondent à cette mission :

  • Portrait de collaborateurs
  • Réussite du mois
  • Promotion interne
  • Système de cooptation
  • Communication sur les bonnes pratiques
  • Onboarding

Mission #2 : Révéler une culture d’entreprise

Dans le secteur du transport, le partage d’une culture d’entreprise commune est parfois difficile en raison de la distance géographique entre les différentes typologies de collaborateurs. De plus, alors que beaucoup d’acteurs étaient à l’origine des entreprises familiales, ils sont parfois devenus de grands groupes, employant un nombre important de collaborateurs, répartis sur plusieurs sites.

Steeple offre de partager l’histoire de l’entreprise. Les portraits de collaborateurs permettent de transmettre la passion au cœur du métier de conducteur. Cela peut notamment être pertinent pour insuffler cette passion aux jeunes recrues.

Enfin, l’outil permet de communiquer sur les valeurs de l’entreprise, notamment à travers les prises de parole des dirigeants.

Mission #3 : Garder le lien avec le personnel roulant

Compte tenu de leurs conditions de travail, les salariés roulants sont les plus exposés à l’isolement et à la déconnexion. Si le lien se distend, leur motivation et leur implication peuvent être impactées.

Steeple aide les entreprises de transport à maintenir ce lien, de plusieurs manières :

  • Communiquer sur les bonnes astuces : carte des restaurants routiers, bonnes pratiques de conduite
  • Communiquer aux équipes les litres de carburants économisés grâce à l’éco-conduite. Cette notion de développement durable est chère aux transporteurs.
  • Retours du personnel roulant sur un client, sur les informations routières, par exemple via la messagerie instantanée
  • Mise en place d’un concours photos “le plus beau camion du mois”

Mission #4 : Améliorer la satisfaction des clients

En contribuant à l’implication, à la motivation et à la fidélisation des collaborateurs, Steeple améliore aussi la satisfaction des clients. En effet, Steeple réduit le turnover et l’absentéisme. De ce point de vue, la communication interne favorise le respect des délais et des engagements auprès des clients.

Par ailleurs, la solution permet de communiquer sur les bonnes pratiques qui contribuent à créer une expérience client positive :

  • Communication sur la formation, par exemple “comment manipuler une benne ampliroll ?”
  • Partage des bonnes pratiques en matière de prévention, par exemple sur les règles d’hygiène à respecter chez le client

#6 – Les clients Steeple dans le secteur du transport

Le Roy Logistique

Fondée en 1947, l’entreprise Le Roy Logistique propose des solutions de transport au niveau national et international mais aussi des solutions logistiques. Elle regroupe 21 agences sur l’ensemble du territoire national et environ 550 collaborateurs.

L’entreprise a décidé de mettre en place Steeple afin d’impliquer l’ensemble de ses salariés et dépasser les limites du tableau d’affichage et de l’email.

La problématique était d’impliquer l’ensemble de nos collaborateurs notamment ceux qui n’ont pas un accès facile à l’information, comme les caristes ou les manutentionnaires

Ophélie Lagranderie – Chargée de marketing et de communication – Le Roy Logistique

L’outil a permis à Le Roy Logistique de rendre l’information accessible beaucoup plus rapidement à l’ensemble des collaborateurs, y compris les salariés roulants.

Parmi les principaux avantages de l’outil, Ophélie Lagranderie cite également :

  • la possibilité de mesurer l’impact des publications
  • une meilleure prise en compte de l’avis des collaborateurs, en particulier à travers la fonctionnalité “sondages”

_________________________________________________

👉 Découvrez le témoignage client de Le Roy Logistique en cliquant ici ! 👈

_________________________________________________

Depaeuw

Depaeuw est une entreprise de transport implantée depuis 1964 dans la région Hauts-de-France. Elle compte environ 340 salariés.


L’entreprise a lancé sa communauté Steeple le 2 mars 2020, peu avant le premier confinement. L’outil a donc naturellement joué un rôle majeur pour maintenir le lien pendant la crise entre les collaborateurs sédentaires et les salariés roulants.

Bruno Bacquet, DSI chez Transports Depaeuw

Aujourd’hui, il n’y a plus de distinction dans la communication interne : un salarié est un salarié de l’entreprise, qu’il soit sédentaire ou conducteur !

Bruno Bacquet – DSI – Transports Depaeuw

Désormais, Steeple est devenu le seul canal pour communiquer en interne sur l’actualité et la vie de l’entreprise auprès de tous les collaborateurs.

Découvrez le témoignage complet de Bruno Bacquet et comment la solution Steeple a permis aux Transports Depaeuw d’améliorer leur communication interne.

CTA-Blo-cas-client-Depaeuw-transport