transformation digitale entreprise

Communication interne

Développement digital des entreprises : définition et enjeux

Depuis les années 1990, nos modes de vie, de consommation et de communication ont radicalement changé avec l’avènement de l’ère digitale. Outils digitaux, innovations technologiques, objets connectés, le développement digital représente aujourd’hui une mutation quasi obligatoire pour la plupart des entreprises.

La transformation numérique affecte tous les niveaux de fonctionnement de l’entreprise, impliquant un nouveau regard sur la gestion, le management, et même le recrutement.

Découvrez dans cet article quelle définition nous donnons de la transformation digitale et quels sont ses enjeux.

#1 – Comment définir le développement digital des entreprises ?

Définition de la transformation digitale

Aussi appelée transformation numérique, la transformation digitale est un processus qui consiste à intégrer les nouvelles technologies digitales à tous les niveaux stratégiques d’une entreprise afin d’en maximiser la performance.

Lorsqu’on entend le terme de transformation digitale, on fait souvent l’erreur de se concentrer uniquement sur la partie numérique en omettant la notion de transformation. Or, le terme de transformation a toute son importance puisqu’il ne suffit pas d’utiliser les TIC (Technologies de l’Information et de la Communication), tels que les e-mails ou les fichiers numériques pour opérer une transformation digitale. Celle-ci nécessite une mutation profonde de l’organisation de l’entreprise, ainsi qu’une révision de son modèle économique. Ce bouleversement affecte tous les niveaux de l’entreprise.

Plusieurs aspects caractérisent la transformation digitale :

  • Les données et informations sont disponibles en temps réel quelle que soit la localisation de l’utilisateur
  • De plus en plus d’objets connectés entourent notre quotidien
  • L’expérience utilisateur est au centre des préoccupations des entreprises
  • De plus en plus de consommateurs ont un accès facilité à Internet.

Pourquoi entamer un développement digital ?

Dans un environnement économique en perpétuelle évolution, les entreprises doivent être capables de s’adapter si elles souhaitent rester compétitives. Elles doivent rester réactives à toutes les mutations de la société.

La transformation digitale offre des opportunités de développement considérables à toute entreprise. Pour certaines, c’est même une question de survie.

Par exemple, pendant la crise sanitaire de la Covid-19, de nombreuses entreprises n’ayant pas encore entamé leur transformation digitale ont tout simplement disparu du paysage économique. De ce fait, la pandémie a renforcé la nécessité pour les entreprises d’entamer leur transformation.

Durant les périodes successives de confinement, les consommateurs ont revu leur mode de consommation. Les recherches fournies par Google Trends montrent que les consommateurs ont privilégié et continuent de privilégier le digital pour un grand nombre d’activités comme par exemple l’instruction, la réalisation de transactions, ou encore la recherche d’interaction. Par ailleurs, les attentes digitales des consommateurs sont de plus en plus élevées. En entamant leur transformation digitale et en mettant l’expérience de la clientèle au centre de leur organisation, les entreprises restent dans la course et diminuent le risque de se faire distancer par des concurrents en avance d’un point de vue digital.

Sur quoi cette transition digitale a-t-elle un impact ?

Un développement digital impacte tous les niveaux de l’entreprise, modifiant le quotidien de tous les collaborateurs. Plus qu’une nouvelle stratégie à mettre en place, c’est tout le business model qu’il faut repenser. Ainsi, une restructuration numérique implique l’évolution des technologies numériques, la mise en place de nouveaux outils, la transformation des processus de transmission des connaissances, etc.

Pour un développement digital réussi, l’entreprise doit adopter un nouvel état d’esprit. C’est l’occasion de revoir totalement sa façon de penser et d’agir au quotidien. Une approche plus collaborative et expérimentale du travail offre de nouvelles opportunités ainsi que des bénéfices à court, moyen et long terme, au niveau notamment de l’expérience utilisateurs et de la recherche d’innovation.

#2 – Développement digital : comprendre les enjeux pour une entreprise

Il y a autant de modèles de transformations digitales qu’il y a d’entreprises. Néanmoins, les enjeux du développement digital des entreprises sont souvent les mêmes. En voici quelques-uns : 

  • Améliorer l’expérience collaborateur : la transformation digitale pousse les collaborateurs à revoir leur façon de travailler. Elle leur offre un environnement de travail plus flexible basé sur plusieurs technologies telles que le système de partage de document, une messagerie instantanée ou encore le Cloud. La plupart des salariés apprécient cette transformation car ils gagnent en productivité.
  • Améliorer l’expérience client : si autrefois, les clients se rendaient en magasin pour avoir des renseignements sur un produit, il font aujourd’hui appel à divers outils et applications digitales (site d’avis clients, site de comparatifs, blogs, etc.). Bâtir une présence en ligne offre donc de réelles opportunités de croissance. Cela permet notamment de mieux cibler son audience, de faciliter le processus d’achat et de fidéliser les clients.
  • Développer les compétences internes : en introduisant de nouveaux outils numériques au sein de l’entreprise, les collaborateurs se voient confier des missions à plus forte valeur ajoutée. Pour leur permettre d’être totalement autonomes et productifs, l’entreprise doit veiller à la montée en compétences de ses équipes. Pour ce faire, un budget formation doit être alloué, le modèle des Ressources Humaines doit être repensé. Ainsi, pour une digitalisation réussie, les collaborateurs doivent être formés et accompagnés tout au long du processus de transformation digitale.

Selon la Cour des Comptes Européenne, plus de 90 % des emplois nécessitent des compétences numériques de base.

  • Optimiser les processus opérationnels : l’intelligence artificielle et l’autonomisation des processus opérationnels améliorent les performances de l’entreprise et la rendent plus flexible. 

Voici quelques exemples : 

  • Au niveau du service RH : le système de suivi des candidats envoie de façon automatique un message aux personnes ayant candidaté à un poste.
  • Au niveau de la logistique : les Big Data et l’IA facilitent le suivi de la traçabilité des produits ainsi que la gestion des stocks. Par ailleurs, dans le cas des postes à forte pénibilité, la robotique vient soulager les collaborateurs dans l’exécution des tâches les plus physiques.
  • Au niveau du service comptabilité : l’automatisation de l’édition des factures augmente la productivité tout en réduisant le risque d’erreur.

Par conséquent, les technologies de l’information et de la communication ainsi que l’ensemble des nouveaux outils digitaux permettent aux salariés de gagner un temps précieux. Résultat : les salariés peuvent se concentrer sur d’autres tâches à plus grande valeur ajoutée.

  • Rester connecté tout en étant mobile : la connectivité est l’un des plus gros enjeux de la transformation digitale des entreprises. Les visioconférences, les réseaux sociaux, ou encore les systèmes de signatures électroniques permettent de continuer à travailler hors du bureau, en déplacement sur le terrain ou à domicile (télétravail). Cette virtualisation engendre notamment des économies en termes de coût humain et matériel.
  • Optimiser le processus de communication : les technologies mises en place au sein de l’entreprise opèrent des changements au niveau de la communication interne et externe, ainsi que dans les modes de collaboration. Les applications telles que Steeple, par exemple, offrent la possibilité aux collaborateurs de rester informés, d’organiser des réunions, de coordonner des projets ou encore de partager des informations importantes à tous les salariés, et ce en temps réel et depuis n’importe quel endroit. Le processus de communication est donc simplifié.
  • Valoriser l’image de l’entreprise : une entreprise ayant entamé sa transformation digitale est plus attirante aussi bien pour les consommateurs que pour les collaborateurs. Dynamique et innovante, son image est valorisée. L’entreprise gagne ainsi en attractivité. Conséquence ? Un recrutement facilité et des profits maximisés.
  • Être une entreprise réactive : qu’elles soient du secteur du BTP, du transport, de l’agroalimentaire ou de la grande distribution, toutes les entreprises sont soumises à une pression constante du marché. Cette pression émane à la fois des clients aux besoins toujours plus exigeants et des concurrents dont les offres sont de plus en plus compétitives.
  • Maîtriser la cybersécurité : bien que la transformation digitale soit source de réelles opportunités, elle peut toutefois augmenter les risques de cyberattaques. La protection des données personnelles est un enjeu qui ne doit pas être négligé. En effet, les hackers se professionnalisent et les conséquences liées à ce genre d’attaques peuvent être fatales pour une entreprise qui n’y serait pas préparée.

Vous l’aurez compris, le développement digital des entreprises est une réelle nécessité. Maintenant, la véritable question à se poser est “comment mettre en place la transformation digitale dans votre entreprise” ? Les actions mises en place par les entreprises pour assurer leur transformation digitale sont nombreuses. Il est nécessaire pour une entreprise de bien réfléchir aux différentes étapes à mettre en place et d’en comprendre les différents enjeux.

New call-to-action