collaborateurs-environnement-de-travail-QVT

Communication interne

Pourquoi et comment mettre en place une démarche QVT en entreprise ?

D’après une enquête Ipsos, un Européen sur deux souffre de stress au travail. Un sur 8 est victime de burnout. 


👉 Découvrez 10 actions QVT à mettre en place dans votre entreprise👈

New call-to-action


Relations de travail dégradées, pressions imposées par les dirigeants ou les collègues, sur-connexion, répétitivité des tâches, déséquilibres entre vie professionnelle et vie professionnelle… Les sources de mal-être liées au monde du travail sont multiples.

Afin d’y remédier, les entreprises mettent en place des démarches QVT

Améliorer la qualité de vie au travail aide à lutter contre les points de douleur des collaborateurs. Elle est aussi bénéfique à l’entreprise : des collaborateurs plus heureux au travail seront moins absents, plus motivés, plus impliqués.

Dans cet article, nous vous présentons les enjeux et les avantages d’une démarche QVT. Nous vous livrons aussi des pistes pour mettre en place des actions liées à la qualité de vie au travail et embarquer vos collaborateurs dans la démarche.

#1 – Qu’est-ce que la QVT ?

Quelle est la définition de la QVT ?

La Qualité de Vie au Travail (QVT) se définit comme “un sentiment de bien-être au travail perçu collectivement et individuellement, qui englobe l’ambiance, la culture de l’entreprise, l’intérêt du travail, les conditions de travail, le sentiment d’implication, le degré d’autonomie et de responsabilisation, l’égalité, un droit à l’erreur accordé à chacun, une reconnaissance et une valorisation du travail effectué » d’après l’Accord National Interprofessionnel.

Les contours de la qualité de vie au travail sont assez larges car elle inclut tout ce qui est de nature à améliorer le bien-être des collaborateurs :

  • Les conditions d’emploi et de travail : environnement de travail, conditions d’emploi, conditions de vie extra-professionnelles en lien avec le travail
  • Le contenu du travail : niveau d’autonomie, valeur du travail, intérêt des missions et sentiment de responsabilité
  • Les relations de travail : relations avec les collègues, soutien managérial, travail en équipe, etc.

La démarche QVT dans les entreprises vise à concilier un ensemble d’éléments qui, souvent, sont considérés séparément : conditions de travail, qualité de service et performance des organisations.

Qui sont les acteurs de la QVT en entreprise ?

Par nature, la démarche QVT concerne et mobilise tous les acteurs de l’entreprise.

En premier lieu, la Direction peut impulser une démarche de qualité de vie au travail. Dans ce cas, la démarche peut être le fruit d’une conviction du dirigeant de miser sur le bien-être de ses collaborateurs. Ou alors, le dirigeant se rend compte du lien entre QVT et performances économiques.

Le service des Ressources Humaines joue aussi un rôle-clé dans la démarche QVT. Il peut l’impulser, par exemple, quand le mal-être des collaborateurs est patent et se traduit par des éléments tangibles qui nuisent aussi à la compétitivité de l’entreprise : maladies professionnelles, absentéisme, fort turnover, manque de motivation et d’implication, burnout, fatigue professionnelle, etc. Les Ressources Humaines ont aussi une mission de conduite du changement dans le cadre de la démarche : réorganisation des conditions et des relations de travail, formation, mobilité interne,…

Les équipes de communication interne s’impliquent aussi dans la démarche d’amélioration de la qualité de vie au travail. Elles facilitent la connaissance des actions entreprises par les équipes. Elle permet aussi la remontée d’informations de la part des collaborateurs vers le service Ressources Humaines et la Direction.

Les managers agissent aussi pour promouvoir et développer la démarche QVT dans leur service. Ils sont à l’écoute des collaborateurs et ont un rôle de transmission entre la Direction et les équipes dont ils sont responsables.

Enfin, les collaborateurs eux-mêmes peuvent porter des demandes d’amélioration de la QVT dans le cadre d’échanges en interne ou via un outil de communication interne.
Dans tous les cas, c’est collectivement, à travers des groupes de travail transversaux entre les collaborateurs et les services, que se façonne la démarche QVT.

Pourquoi avoir une démarche QVT est bénéfique pour l’entreprise ?

Les collaborateurs ont des attentes fortes en matière de QVT. Ces attentes sont aussi variables, de la reconnaissance individuelle à l’instauration d’un climat de travail épanouissant.

En particulier, les collaborateurs évaluent les entreprises sur 3 critères de la QVT : la rémunération, la reconnaissance au travail et l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

Pour l’entreprise, les avantages sont également très nombreux :

  • Renforcer la cohésion entre les équipes mais aussi entre les collaborateurs, les managers et la Direction
  • Renforcer l’engagement individuel et collectif
  • Réduire l’absentéisme
  • Limiter les risques psychosociaux
  • Améliorer la productivité
  • Améliorer le service au client

85% des organisations estiment que la QVT est un enjeu de compétitivité.

D’après une enquête Colliers

#2 – 5 grandes étapes pour mettre en place une démarche QVT 

Etape 1 : faire un état des lieux de la qualité de vie au travail

La mise en place d’une démarche QVT dans l’entreprise est un véritable projet collectif, qui doit reposer sur des objectifs et une méthodologie bien établis.

La première étape consiste à réaliser un diagnostic des actions existantes et du ressenti actuel des collaborateurs en matière de qualité de vie au travail. 

Mesurer l’existant peut se faire de différentes manières : l’observation, des questionnements via des sondages, des rendez-vous avec des salariés, etc. L’idéal est de combiner enquêtes et entretiens qualitatifs pour aboutir à une image la plus complète possible du ressenti et des points d’amélioration exprimés par les collaborateurs. Par exemple, vous pouvez mener une enquête de satisfaction interne, évaluer le NPS (Net Promoter Score), un indicateur qui permet d’évaluer dans quelle mesure vos collaborateurs recommanderaient votre entreprise à leur entourage.

Cet état des lieux complet vous aidera à identifier les axes d’amélioration, fixer des objectifs et concevoir un plan d’actions QVT.

Etape 2 : concevoir un plan d’actions pour favoriser la qualité de vie au travail

A partir des données recueillies lors de votre état des lieux, vous allez pouvoir lister les axes d’optimisation qui reviennent de manière récurrente dans les demandes des collaborateurs. Ces points vont constituer la colonne vertébrale de votre plan d’actions. Il vous reste à les traduire en termes d’objectifs SMART (Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et Temporellement définis).

Voici quelques exemples d’actions :

  • Renforcer l’esprit d’équipe
  • Garantir un bon environnement et de bonnes conditions de travail
  • Mettre en place des formations internes
  • Accompagner la parentalité/ouvrir un débat sur la parentalité 
  • Aménager le temps de travail
  • Adopter un management plus bienveillant

Etape 3 : communiquer sur la démarche QVT auprès des collaborateurs

Idéalement, la démarche QVT associe les collaborateurs dès la phase de réflexion. Néanmoins, il n’est pas évident de les inclure tous, surtout dans de grands groupes. Si certains salariés font partie des groupes de travail, d’autres suivront l’avancée du projet de façon plus distante.

C’est pourquoi, une fois la stratégie en place, vous devez prévenir les collaborateurs de la démarche. Pour cela, vous pouvez, bien sûr, utiliser vos outils de communication interne. Il est en effet essentiel que les collaborateurs soient tous au courant des actions dont ils peuvent bénéficier, que ce soient des actions de formation, des aménagements d’horaires, la possibilité d’offrir ou de recevoir des jours de congés, des offres pour pratiquer un sport ou une activité culturelle…

Etape 4 : organiser une semaine dédiée à la QVT chaque année

La démarche QVT doit transparaître au quotidien dans les conditions et les relations de travail. C’est une démarche continue sur le long terme. 

Néanmoins, il est intéressant de réaliser des temps forts de communication interne sur la QVT. La qualité de vie au travail fait même l’objet d’une semaine dédiée chaque année. C’est l’occasion de montrer les actions concrètes mises en place et leurs résultats. C’est un moyen d’embarquer les derniers arrivants dans la démarche. Mais c’est aussi une opportunité de remettre la QVT au centre des discussions.

Etape 5 : mesurer les performances de la démarche QVT

La QVT est une démarche d’amélioration continue. Pour continuer à progresser sur ces sujets, il convient de mesurer les résultats des actions menées grâce à des indicateurs. Par exemple, le nombre de formations réalisées par les collaborateurs, la participation à des événements internes, la proportion de mobilité interne peuvent être pris en considération.

Les taux de turnover et d’absentéisme devraient logiquement baisser suite à la mise en place d’actions de QVT.

Enfin, la mise en place d’un baromètre permet de recueillir le retour des collaborateurs sur les actions et, le cas échéant, d’ajuster la démarche.

#3 – Comment communiquer sur la QVT au sein de l’entreprise ?

Il existe plusieurs moyens pour partager la démarche d’amélioration de la qualité de vie au travail avec l’ensemble des collaborateurs, que ce soit pour aborder la mise en place de la démarche ou communiquer sur de nouvelles actions, dans une optique d’amélioration continue.

Les réunions internes

La démarche QVT est avant tout une question interne. Dans la mesure où tous les niveaux de l’entreprise sont concernés, il est pertinent d’organiser des réunions internes pour aborder le sujet.

En amont, la réflexion stratégique peut passer par des groupes de travail interservices, regroupant idéalement à la fois des représentants de la Direction et des collaborateurs.

Ensuite, la mise en œuvre opérationnelle des actions QVT et le bilan des actions menées peut se faire par services, entre les collaborateurs et leur manager.

La newsletter / Le journal interne

La newsletter ou le journal interne, diffusés auprès des collaborateurs, sont aussi des médias pertinents pour communiquer sur la démarche QVT de l’entreprise. 

En effet, ils peuvent servir à annoncer la mise en place de nouvelles actions dont les collaborateurs peuvent bénéficier. Par ailleurs, ils offrent aussi la possibilité de dresser un bilan sur une action spécifique. Par exemple, on peut y publier un retour sur le réaménagement du temps de travail, présenter le dispositif, les chiffres-clés et les témoignages de collaborateurs ayant opté pour un nouvel aménagement de leurs horaires.

Des publications sur l’outil de communication interne

La QVT est typiquement un sujet-phare de communication interne. Les sujets liés à la qualité de vie au travail peuvent entrer dans la routine du chargé de communication interne. 

De plus, contrairement aux autres canaux, loutil de communication interne aide à toucher l’ensemble des collaborateurs, quel que soit leur poste ou leur niveau dans l’entreprise. Elle favorise aussi la création de sondages pour obtenir le ressenti des collaborateurs sur les actions.

Les événements internes

Enfin, bien sûr, les événements sont une vitrine de la QVT en interne. Nous avons évoqué la semaine de la QVT. Mais il est aussi possible de créer des événements internes dédiés à un champ spécifique de la QVT.

Par exemple, si vous avez mis en place des actions pour favoriser la pratique d’activités culturelles, vous pourriez imaginer une soirée des talents. Vous avez offert des cours de cuisine aux collaborateurs qui le souhaitaient ? Et si vous organisiez un repas convivial ?


La QVT est une démarche importante pour les collaborateurs et les entreprises, à condition qu’elle résulte d’un vrai dialogue et prenne en compte les points de douleur et les aspirations des collaborateurs. Sa mise en place est un projet collectif qui associe toutes les parties prenantes. Elle doit aussi transparaître à travers l’ensemble des canaux de communication interne et notamment votre outil de communication interne.

New call-to-action