programme d'employee advocacy

Ressources humaines

Favoriser l’engagement des collaborateurs avec une stratégie d’Employee advocacy

Aujourd’hui, la digitalisation et la présence sur les réseaux sociaux sont capitales pour développer la notoriété d’une entreprise et attirer les candidats. Afin de créer la marque employeur la plus efficace possible, la stratégie d’Employee advocacy met un point d’honneur à améliorer la réputation de votre entreprise en tirant parti de vos collaborateurs ambassadeurs et de leur engagement.

Vous vous demandez comment recourir à cette stratégie ? Comment faire de vos salariés vos meilleurs ambassadeurs ? Rien ne s’improvise ! Nous répondons à ces questions dans cet article.

#1 – Qu’est-ce que l’Employee advocacy ?

Définition de l’Employee advocacy

“Advocacy” signifie plaidoyer, c’est-à-dire le fait de se faire l’avocat d’une cause. Dans le monde du travail, l’Employee Advocacy consiste à mobiliser ses collaborateurs afin qu’ils deviennent des “ambassadeurs” de l’organisation pour laquelle ils travaillent, notamment sur les réseaux sociaux. Ils deviennent ainsi des porte-paroles et ambassadeurs de marque de votre entreprise, et font la promotion de cette dernière.

Selon une étude Viadéo, 64% des candidats privilégient les informations fournies par un salarié déjà en poste avant de postuler dans une entreprise. Cette statistique nous prouve bel et bien que le programme d’Employee Advocacy a toute sa place pour améliorer la réputation de l’entreprise, booster la marque employeur et donc accélérer le recrutement.

Un message d’une marque est 24 fois plus partagé lorsqu’il est diffusé par un collaborateur.

MSL Group

Les objectifs de l’Employee advocacy

Améliorer la marque employeur

La mise en place d’un programme d’Employee advocacy permet de contribuer au développement d’une marque employeur forte. Et d’après une étude LinkHumans, une marque employeur forte augmente de 50% le nombre de candidatures très qualifiées. L’enjeu de la réputation et de la notoriété de l’entreprise est plus que jamais présent ! Et pour cela, il faut engager vos salariés au cœur de votre communication.

Entretenir l’engagement des collaborateurs

Les salariés ont besoin de reconnaissance pour se sentir engagés. D’après une étude, 72% des entreprises ont déclaré que la reconnaissance accordée aux employés très performants dans un milieu de travail avait une incidence importante sur leur engagement.

Pour maintenir ou accroître l’engagement des collaborateurs, vous pouvez par exemple lancer des rituels comme « L’employé du mois” ou “L’audace du mois”, mais aussi les remercier lors d’une réunion d’équipe. C’est une excellente façon de reconnaître leur travail et leurs compétences.

Le programme d’Employee advocacy positionne les collaborateurs comme des experts dans leur domaine. En maintenant leur engagement, ils se sentiront considérés, mis en valeur et développeront une confiance et un sentiment d’appartenance envers l’entreprise.

Attirer les meilleurs candidats

C’est un fait : avant de postuler à une offre d’emploi, les candidats passent votre entreprise au peigne fin.

87% des candidats font une recherche sur l’entreprise avant de postuler.

Il veulent avant tout s’assurer de plusieurs critères importants à leurs yeux avant de prendre la décision de rejoindre l’entreprise :

  • La culture d’entreprise et ses valeurs
  • Les conditions de travail
  • L’environnement de travail
  • Etc.

Améliorer la réputation de l’entreprise

Selon une enquête de la superagence, 83% des embauches commencent par une recherche en ligne sur une entreprise. D’où la nécessité d’avoir une excellente réputation. Votre stratégie d’Employee advocacy repose sur la mobilisation et l’engagement volontaire des salariés à devenir ambassadeurs et à parler positivement de l’entreprise.

Avec un collaborateur ambassadeur, le discours de marque est plus authentique. Il est le mieux placé pour parler de son métier, du quotidien au sein de l’entreprise, pour évoquer les avantages, les possibilités d’évolution, la culture de l’entreprise, etc.

Promouvoir l’entreprise et les conditions de travail

Pour se faire une idée de l’entreprise, les candidats consultent des sites spécialisés. Ils y trouvent des avis de collaborateurs qui travaillent ou ont travaillé pour l’entreprise (exemple : Glassdoor, Indeed…). C’est d’ailleurs ici que le programme d’ambassadeurs peut se révéler intéressant ! S’il découvre des avis positifs sur votre entreprise, il y a de fortes chances qu’un candidat potentiel rejoigne vos équipes.

Décupler la visibilité à moindre coût

Avec un programme d’Employee advocacy, ce sont vos collaborateurs qui prennent la parole et qui mettent en avant votre entreprise. Si vous vous penchez sur les budgets parfois conséquents que peut mettre une entreprise dans la publicité et le marketing, c’est une véritable aubaine de mettre en place ce programme.

En faisant son travail, le bouche à oreille assure de capter les talents plus rapidement, de réduire vos coûts marketing mais aussi de réduire vos coûts de recrutement.

Recruter plus efficacement

37%, c’est l’augmentation moyenne du taux de rétention des collaborateurs recrutés à l’aide d’Ambassadeurs comparé à un recrutement classique

Associer votre stratégie de collaborateur ambassadeur à votre stratégie RH vous permettra de recruter des candidats qualifiés pour le poste souhaité. Grâce aux messages diffusés par vos ambassadeurs, votre entreprise sera perçue comme une entreprise idéale pour travailler et attirer de nouveaux talents.

#2 – Mettre en place un programme d’employee advocacy

Convaincu pour mettre en place une stratégie d’Employee advocacy ? Mais que mettre en place et comment démarrer ? Voici quelques étapes clés à bien définir avant de vous lancer :

Etape 1 : définir les objectifs de la stratégie

Il existe plusieurs objectifs : les objectifs stratégiques, c’est-à-dire à long terme, et les objectifs tactiques, c’est-à-dire à court terme. Pour les définir, posez vous préalablement quelques questions :

  • Quelles sont les actions que vous voulez que vos salariés réalisent ?
  • Quels sont les résultats que vous souhaitez obtenir grâce à leur participation ?
  • En combien de temps souhaitez-vous obtenir des résultats ?
  • Etc.

Etape 2 : identifier les salariés les plus pertinents

Qui sera le plus à même de représenter efficacement votre entreprise sur les réseaux sociaux ? Pour sélectionner vos collaborateurs ambassadeurs, voici quelques conseils :

  • Le salarié doit se porter volontaire. En effet, inclure des personnes réticentes multipliera les efforts nécessaires et pourrait dégrader votre climat social.
  • Le salarié doit communiquer régulièrement
  • Le salarié doit investir du temps

Etape 3 : former et sensibiliser vos collaborateurs ambassadeurs

Vous devez sensibiliser les collaborateurs en leur donnant des outils et connaissances nécessaires pour représenter efficacement votre entreprise :

  • Le ton à employer
  • Les sujets à aborder et ceux à ne pas aborder
  • Quels types de contenus sont diffusables sur chaque réseau
  • Quels jours et heures de publication privilégier
  • Quels comptes et personnes tagguer dans leurs posts
  • Comment répondre aux commentaires
  • Etc.

Etape 4 : mettre en place des processus et des outils pour faciliter l’engagement des collaborateurs

La difficulté pour les collaborateurs ambassadeurs ? Trouver des idées et l’inspiration pour créer du contenu pour mettre en valeur l’entreprise. N’oubliez pas que vos ambassadeurs ne sont pas des professionnels de la communication et que s’ils peinent à trouver des idées de contenu, ils seront moins motivés. Par exemple, un intranet ou un groupe de discussion “Partage de contenus” sur votre messagerie instantanée sont des outils intéressants pour trouver de l’inspiration.

Faites également un état des lieux des outils de l’entreprise et tout ce qui pourrait être intéressant pour le collaborateur ambassadeur : le site carrière, le site vitrine, les réseaux sociaux, la newsletter…

Parmi les contenus les plus prisés, nous retrouvons l’histoire de l’entreprise, la réussite d’un projet, une anecdote, une annonce d’emploi, un sujet technique, un article de blog, un portrait métier.

Etape 5 : déployer votre stratégie d’employee advocacy

Il est désormais temps de passer au déploiement de votre programme d’employee advocacy. Photo d’un déjeuner d’équipe ou interview vis ma vie… Les publications corporate sont très fréquentes sur les réseaux sociaux, et ça fonctionne !

Et d’ailleurs, 79% des candidats de moins de 35 ans utilisent les réseaux sociaux dans leur recherche d’emploi.

Une fois votre programme mis en place, veillez à ce que l’engouement ne s’essouffle pas. Pour cela, une bonne communication interne est nécessaire, la création de challenges est idéale pour motiver les salariés et la récompense et la reconnaissance de vos collaborateurs sont indispensables.

Etape 7 : mesurer et continuer à améliorer

Une fois votre programme d’Employee advocacy mis en place, mesurez son efficacité et continuez à améliorer la stratégie en fonction des résultats obtenus.

#3 – Mesurer l’efficacité de la stratégie d’Employee advocacy


Évaluer votre stratégie permet de savoir si elle fonctionne et de vous ajuster selon les résultats obtenus. Comme toute stratégie mise en place, le programme d’Employee advocacy se mesure avec des KPI définis préalablement :

  • Réalisation d’enquêtes et sondages
  • Suivi du bien-être des collaborateurs
  • Le nombre de publications sur les réseaux sociaux
  • La portée organique, c’est-à-dire le nombre de personnes ayant vu les contenus partagés par vos collaborateurs ambassadeurs.
  • L’engagement et l’interaction sur les publications (mentions “j’aime”, clics sur les liens, commentaires, partages…)
  • Le trafic sur votre site web
  • Le nombre de leads générés : candidatures, prises de rendez-vous avec les candidats, etc.

Parmi les actions à mener, l’encouragement fait partie des priorités. Un petit coup de mou est vite arrivé, vous devez donc motiver vos collaborateurs ambassadeurs, cela peut se faire via des échanges réguliers pour leur présenter les retombées de leurs efforts, de nouvelles formations social media, etc. Laissez la parole à vos ambassadeurs. Par exemple, vous pouvez leur demander de répondre à un questionnaire de satisfaction et leur proposer de partager leurs idées.

Dans un marché de l’emploi où les talents sont plus volatiles qu’avant (en particulier les jeunes), le contenu partagé par vos salariés et leurs avis est plus que jamais nécessaire pour attirer et recruter les candidats. Lancer un programme d’Employee advocacy ne s’improvise pas. Il doit être pensé préalablement et doit engager vos collaborateurs pour en tirer que du positif.

New call-to-action