Ressources humaines

7 clés pour réduire efficacement le turnover dans votre entreprise

Entre 2013 et 2018, le taux de turnover dans le monde était estimé à 23%

D’après une étude HayGroup – 2018

Le turnover est une problématique pour un grand nombre d’entreprises qui ne savent plus comment réagir. Outre le fait que le départ d’un salarié coûte cher à une entreprise, cela affecte également le moral des collaborateurs encore en poste. Confiance dégradée, image de l’entreprise détériorée, les effets négatifs d’un taux de turnover trop important ne sont plus à démontrer. Il est temps de prendre le taureau par les cornes, et d’éradiquer le départ des salariés en entreprise !

Découvrez sans plus attendre 7 clés pour réduire efficacement le turnover ! 🚀

#1 – Impliquez les Ressources Humaines

Seulement 43% des personnes jugent la fonction RH à l’écoute des salariés

Etude OpinionWay

Les Ressources Humaines sont au coeur de chaque entreprise. Apprécié pour sa discrétion, c’est le service le plus proche des collaborateurs, et donc, le plus à même de prendre la température au sein de l’entreprise. Les Ressources Humaines sont un révélateur de l’ambiance de l’entreprise, et doivent être garants de l’équilibre social.  

Ainsi, outre les signaux forts comme les démissions, il est important de ne pas négliger non plus les indicateurs faibles. Dans le cas où un collaborateur pose des arrêts maladie à répétition, ou si l’on peut entendre des bruits de couloirs ou des rumeurs qui circulent, les Ressources Humaines doivent être capables d’anticiper les besoins et se rendre disponibles pour identifier les axes d’amélioration.

Car il n’est pas toujours simple pour un collaborateur d’aller exprimer ses craintes, doutes à sa hiérarchie, les Ressources Humaines doivent se montrer disponibles pour accompagner les salariés de l’entreprise, et également, servir de relais d’informations entre un collaborateur et la Direction.

Rappelez régulièrement à vos collaborateurs que vous êtes à leur écoute. Utilisez les ressources à votre disposition tels que l’outil de communication interne pour partager les créneaux durant lesquels vous êtes disponibles. 

Car oui, il faut des fois savoir mettre sa casquette de communicant pour améliorer les situations. Pour vous aider, découvrez notre article sur le sujet :


👉 7 bonnes pratiques RH pour réussir sa communication interne 👈


#2 – Identifiez les causes de départ des salariés

“20% des nouvelles recrues envisagent de quitter leur travail dès leur premier jour dans l’entreprise”

Easyrecrue2019

Il n’est pas toujours simple de comprendre pourquoi certains salariés quittent leur entreprise du jour au lendemain. En effet, les causes peuvent être multiples :

  • Problèmes d’organisation
  • Mauvais climat social 
  • Manque d’avantages sociaux et de responsabilisation 
  • Peu d’offres de formation ou d’évolution…

C’est pourquoi, le département des Ressources Humaines doit pouvoir être à l’écoute des collaborateurs sur place, mais également de ceux qui décident de quitter l’entreprise. Pour ce faire, rien de plus simple ! Prévoyez un questionnaire rapide pour comprendre les causes des départs de vos salariés à diffuser lors de leur dernière journée dans l’entreprise. 

Plusieurs outils gratuits peuvent être utilisés comme  :

Posez 6 questions qui vous permettront de mieux comprendre votre taux de turnover : 

  • Pourquoi avez-vous décidé de quitter l’entreprise ? [Question ouverte]
  • Recommanderiez-vous l’entreprise à votre entourage ? [Oui / Non]
  • Vous sentiez-vous en adéquation avec les valeurs transmises par l’entreprise ?
  • Sur une échelle de 1 à 5, trouvez-vous qu’il y avait une bonne ambiance au sein de votre équipe ?
  • Vos fonctions correspondaient-elles à votre fiche de poste ? [Oui / Non]
  • Compreniez-vous clairement vos missions ? [Oui / Non]

En prévention, et pour les salariés sur place, vous pouvez également mesurer régulièrement les actions de communication interne, à travers des sondages de collaborateurs, ou encore des audits. Pour vous aider, nous avons réalisé un article sur le sujet :


👉 Comment mesurer la réussite de sa communication interne ? 👈


Car oui, la réduction du turnover est un des bénéfices (entre autres) de la communication interne… 😉

#3 – Soyez réactif

Entre les charges administratives et le recrutement d’un nouveau collaborateur, le coût de remplacement d’un salarié peut atteindre entre 3 et 6 mois de salaire

Digital Recruiters – 2018

Devant un turnover ou un désengagement trop important, il est important d’être réactif, et même, d’anticiper. En plus du coût important que cela représente, trop attendre ne ferait que détériorer davantage l’ambiance générale ainsi que votre image. Soyez préventif : privilégiez l’écoute et communiquez efficacement avec vos collaborateurs.

  • En premier lieu : partez sur le terrain. Une présence physique et une communication directe permettent à l’ensemble des employés de poser un visage sur leur interlocuteur et de savoir à qui s’adresser en cas de besoin. Vous détectez une détérioration de l’ambiance au sein des équipes ? Ne perdez pas de temps et mettez des actions concrètes en place.
  • Impliquez les managers. Parce que oui, faire en sorte de réduire le nombre de départs de salariés, cela fait partie des missions du service Ressources Humaines. Cependant, vous n’y arriverez pas seul(e). Faites-vous aider par les managers, qui sont au contact quotidien de leurs équipes, comprennent leurs missions ainsi que leurs besoins. Une fois par mois, faites-leur parvenir un questionnaire afin de prendre la température au sein de leur équipes :
  • Avez-vous remarqué une dégradation de l’ambiance au sein de votre service ? [Oui/Non]
  • Si oui, pourquoi ?
  • Ressentez-vous du désengagement de la part d’un membre de votre équipe ? [Oui/Non]
  • Un collaborateur vous a-t-il fait part de son envie de quitter l’entreprise ? [Oui/Non]

Ces quelques questions rapides vous feront gagner un temps précieux.

#4 – Misez sur la transparence

On ne le répètera jamais assez, la transparence est la clé du succès. Un collaborateur quitte soudainement l’entreprise ? Sans explication de votre part, cela peut paraître suspect pour vos salariés restants. N’attendez pas l’apparition de rumeurs, soyez réactif et transparent. Expliquez leur clairement les raisons du départ, et invitez les à vous contacter s’ils ont des questions. 

Vous songez à repenser l’organisation du service ? N’attendez pas pour détailler votre plan d’actions à vos collaborateurs. Veillez à impliquer vos salariés dans le processus dès le départ et tout au long de sa mise en place par le biais d’une communication transparente et précise.

Instaurez un climat de confiance afin que vos collaborateurs puissent vous exprimer leurs craintes en toute sérénité. 

#5 – Communiquez régulièrement

Travaillez un calendrier éditorial avec la personne en charge de la communication interne. Ainsi, communiquez tous les mois sur :

  • Les opportunités en interne : après plusieurs années passées dans la même entreprise, il se peut qu’un de vos salariés ait besoin de renouveau. Et pour cela, il n’hésitera pas à chercher des opportunités ailleurs. Mais peut-être les avez-vous en interne ? Alors pourquoi laisser partir quelqu’un qui connaît l’entreprise comme sa poche ?
  • Les nouveaux arrivants : commencez à fidéliser vos collaborateurs dès leurs premiers jours dans l’entreprise. Présentez-les sur votre outil de communication interne !
  • Fêtez les dates clés : anniversaires ou encore anniversaires d’ancienneté. Mettez vos collaborateurs en avant. Ainsi, ils se sentiront impliqués et reconnus au sein de l’entreprise.

#6 – Responsabilisez vos collaborateurs

Ce n’est plus à prouver, un salarié acteur de l’entreprise, de son environnement, se sentira davantage impliqué dans son travail. Cette responsabilisation peut passer par différents niveaux.

  • Améliorez votre cooptation : faites-les participer au processus de recrutement, rendez-les moteurs de l’entreprise et ambassadeurs !

  • Mettez en place un système de parrainage : chaque nouvel arrivant (appelé filleul(e)) se voit attribué un salarié de l’entreprise (appelé parrain / marraine). Le parrain ou la marraine a pour mission d’accompagner son/sa filleul(e) tout au long de son intégration. Ce système a pour avantage de rassurer la nouvelle recrue qui sait vers qui se tourner pour toute question professionnelle ou même sur la vie de l’entreprise, et responsabilise le salarié qui apporte les réponses.

  • Encouragez-les dans leur prise d’initiative : un collaborateur souhaite organiser un événement pour l’ensemble de l’entreprise ? Accompagnez-le et encouragez les autres salariés à faire de même.

  • Laissez la parole à vos collaborateurs : en investissant dans un outil de communication interne collaboratif, laissez s’exprimer vos salariés.

#7 – Travaillez votre culture d’entreprise

La culture d’entreprise est de plus en plus travaillée dans les organisations, qui se sont rapidement rendues comptes de ses avantages. Elle permet, entre autres, de : 

  • Se différencier de ses concurrents
  • Rassembler les collaborateurs
  • Recruter facilement
  • Renforcer l’acquisition et la fidélisation clients

Elle influencera le taux de turnover dans votre entreprise en jouant sur le sentiment d’appartenance ou encore de valeurs partagées. 

Voici quelques astuces pour améliorer votre culture d’entreprise : 

  • Sollicitez l’avis de vos collaborateurs pour la construire
  • Travaillez la vie de l’entreprise : intégrez les nouveaux collaborateurs, fêtez les anniversaires, etc.
  • Mettez votre outil de communication interne aux couleurs de l’entreprise 
  • Agencez votre salle de pause en privilégiant couleurs et convivialité
  • Faites rayonner la vie de votre entreprise sur les réseaux sociaux

👉 Comment créer une culture d’entreprise forte ? 👈


Pour plus d’idées, on vous donne rendez-vous sur l’article ci-dessus !

En prévention, utilisez la communication interne et soyez tout au long de l’année à l’écoute de vos collaborateurs. Pour vous aider, nous vous avons préparé un sondage à diffuser à l’ensemble des salariés de votre entreprise. 👇